Les Petites Marques

lundi 23 mars 2015 | |

Les créations des maisons de couture suscitent le rêve mais les prix pratiqués me font l'effet d'une douche glacée. A côté de cela, les marques de prêt-à-porter offrent des produits standardisés, très souvent de mauvaise qualité, sans parler des conditions de travail déplorables.

Comment s'habiller dans ce milieu bipolaire? Comment s'y retrouver? 

Pour ma part, je n'ai pas d'autre choix que de m'habiller dans la deuxième catégorie en raison de mon budget. Je n'ai clairement pas les mêmes moyens que Kate Moss. De plus, je ne suis pas totalement satisfaite de m'approvisionner constamment chez Zara, H&M, Sandro, The Kooples & cie, ce qui me pousse à chercher ailleurs à coup de clics. Ainsi, je vous présente, les petites marques qui m'ont tapé dans l'oeil grâce à leur concept alliant le slowfashion & belles matières.




Le leitmotiv de Maison Standard est de proposer des vêtements au prix le plus juste, justifiant ainsi l'absence de soldes. Une transparence totale sur les prix et les origines qui me plaît. Mais ce que je préfère reste l'offre de vêtements basiques qu'on retrouve dans tous les vestiaires masculins ou féminins comme la chemise blanche ou le sweet unisexe. 





Ysé, est une marque de sous vêtements dédiée aux petites poitrines, bonnets A et B uniquement. Je trouve ce concept génial car il est difficile de mettre en valeur les petits seins sans paraître pour une pré-ado. Les modèles sont très féminins et sophistiqués, parfait pour moi!






Dans la même veine que Maison Standard, Léo & Violette crée des accessoires (sacs et petites maroquineries) à des prix justes, dépourvus de rabais. La particularité de Léo & Violette réside dans l'aspect fonctionnel des créations. En effet, les sacs sont conçus pour accueillir à la fois votre ordinateur, smartphone, carnets, maquillage... impliquant la présence de nombreuses poches le tout avec un design minimaliste. 






Mademoiselle D, ce sont des vêtements féminins, élégants, tout en volume faits à la main s'il vous plaît! Les matières sont des chutes de tissus issus des maisons de coutures. De nouveaux modèles sortent régulièrement. Le succès ne se fait pas attendre, la créatrice s'est fait découverte par Instagram et fédère désormais une réelle communauté autour de ces produits. 


Je vous parle de ces marques car elles m'intéressent et méritent à être plus connues. Je les ai découvertes via les réseaux sociaux ou blogs. Internet a permis à un vivier de jeunes créateurs à en devenir d'exister. Toutes ces marques vendent uniquement via ce canal beaucoup moins coûteux qu'une boutique où les charges sont trop élevées. 

Ainsi, on peut dire merci à Internet, qui a vraiment changé la donne dans un monde où la porte d'entrée est de fer. 



Billet non sponsorisé

2 commentaires :

CharloJiho a dit…

Très bon article ! C'est vrai que les grandes enseignes ont du mal à allier petits prix et belles matières !

La Singularité a dit…

Merci beaucoup CharloJiho :)

Enregistrer un commentaire